Vivre en accord avec les enseignements juifs

 

Les premières paroles de D.ieu à l’humanité: Mangez des végétaux !

 

Et Dieu dit: Voici, je vous ai donné toute plante portant de la semence, qui est sur la surface de toute la terre, et tout arbre dans lequel il y a un fruit d’arbre, portant de la semence; [cela] vous sera pour nourriture. (Genèse 1:29)

 

 

Personne ne conteste que, selon la Torah, D.ieu demanda aux humains d’être végans lors de sa toute première conversation avec Adam et Eve.

 

En fait, D.ieu donna ces instructions juste après qu’il ait accordé la « domination » aux humains sur les animaux.

 

Il est donc clair que cette « domination » n’inclut pas de tuer les animaux pour les manger.

 

Le grand philosophe juif du 13 ème siècle Nahmanide expliqua la raison pour laquelle D.ieu a exclu la viande de Son régime alimentaire idéal:

« Les créatures vivantes », écrit Nahmanide, « possèdent une âme en mouvement et une certaine supériorité spitituelle ce qui à cet égard les rendent similaires à ceux qui possèdent un intellect (les humains) et elles ont le pouvoir de modifier leur bien-être et fuient la douleur et la mort ».

 

Un autre grand Sage du Moyen-Âge, Rabbi Joseph Albo, a proposé une raison supplémentaire.

« Dans l’abattage des animaux il y a de la cruauté, de la rage, et l’accoutumance à la mauvaise habitude de verser du sang innocent », écrivit Rabbi Albo.

 

Juste après avoir donné ces instructions alimentaires, D.ieu vu tout ce qu’il avait fait et « voici, cela était très bon. » (Genèse 1:31). Tout dans l’univers était comme D.ieu le désirait, rien de superflu et aucun manque, une harmonie totale. Le véganisme faisait partie de cette harmonie.

 

Aujourd’hui, certains de nos rabbins les plus éminents sont végans ou végétarien, en accord avec l’idéal de la Torah. Et ce n’est pas une coïncidence si un régime végan est la manière la plus simple d’être casher.

 

Ce site explore en profondeur l’idéal végan du judaïsme. Et vous pouvez découvrir le contexte dans lequel la consommation de viande fut autorisée, quoique de façon très limitée.

 

Vous allez découvrir les bonnes raisons pour un juif d’adopter un régime végétal: pour les animaux, pour la santé, pour les humains, pour la planète.

 

Et pour découvrir à quel point il est facile et délicieux de manger plus de végétaux et moins de viandes, cliquez ici.